Animal Crossing : Let’s Go To the City – Le test

Animal Crossing débarque sur Wii! Quatre ans après l’épisode GameCube et deux ans après celui sur DS, la Wii a enfin le droit à sa version. Avec les améliorations qu’il y a eu entre la version GC et DS, on est en droit de s’attendre à de véritables innovations sur Wii. Et pourtant, Nintendo nous ressort la même formule. Les fans s’en contenterons? Pas si sur…

Welcome to Animal Crossing!

L’aventure commence comme dans les deux autres opus, le train et la voiture sont remplacés ici par un bus. Votre personnage se crée aux réponses des questions du chat nommé Charlie, tout comme votre village. Une fois un nom donné à votre avatar ainsi qu’à votre village, vous arrivez enfin à destination! Direction la mairie afin de choisir votre petite maisonnette. Cette dernière choisie, il vous faut la payer et bien sur vous n’avez pas un rond en poche. Que vous reste t-il a faire? Travailler pour le propriétaire des maisons à vendre, le célèbre Tom Nook! Le travaille à l’épicerie se résume à livrer des colis, planter des fleurs et arbres autour de l’épicerie, envoyer une lettre et faire de la pub pour Nook sur le tableau d’affichage. Ce qui connaissent les deux épisode précédent risquent de s’ennuyer ferme devant ces missions déjà vécues dans les autres opus. Et le reste du jeu suit le même schéma, du déjà vue! Un vrai copier/coller des anciennes versions!

Animal Crossing Wild World?

C’est la question qu’on ce pose. Si vous n’avez pas connu la version DS, vous serait aux anges tant il y a eu des évolutions depuis la version GameCube! Le village n’est plus “découpé” en case et défile comme sur un globe. La mairie et la poste ne font plus qu’un, et la fontaine qui régissait la bonne harmonie du jeu a disparue! Que du nouveau donc depuis la GameCube! Par contre les possesseurs de la version DS seront déçus de retrouver quasis à l’identique leur jeu mais sur Wii. Le jeu en reprend le design et la camera ainsi que tout ce qui a était dit précédemment. Seul la maniabilité change, elle s’effectue soit à la Wiimote seul, soit accompagnée du Nunchuck. Alors que Nintendo aurait pu baser leur jeu sur ses commandes révolutionnaires, il n’en ai rien. Pour avancer, soit on pointes une direction sur l’écran, soit on guide avec le Nunchuck, pareil pour les autres activités, pour pécher, secouer la Wiimote ou appuyer sur “A”, pour creuser on secoue ou on appuie sur “A”, ect… Le jeu aurait pu se démarquer de ses prédécesseurs avec une maniabilité exploitant à fond la reconnaissance de mouvement, mais Nintendo ne la pas fait, préférant se résumer à secouer la wiimote quand on aurait pu mimer le geste.

Le déroulement du jeu reste lui aussi à l’identique, on doit toujours entretenir au mieux ses relations avec le voisinage en envoyant du courrier ou en effectuant des missions pour eux. On doit aussi toujours veiller à la bonne entretenus du village, planter des fleurs et les arroser, arracher des mauvaise herbes… Rien ne change vraiment par rapport aux deux précédents épisodes. Mais quelques changement font quand même leur apparitions…

Let’s go to the City!

En effet, la ville est le principale atout de cette épisode, du moins pour Nintendo. Car la ville n’est que un centre ville minuscule, en son centre une fontaine et tout autour les boutiques. On y trouve l’esthéticienne, Rounard le renard, une vente au enchère, un théâtre et une grande boutique de luxe. La principale attraction étant cette boutique, offrant des meubles et habits beaucoup plus beaux que ceux de Nook, mais également beaucoup plus cher. Le théâtre est une nouveauté pour la Wii, vous y apprendrez des mimiques pour épater vos amis. L’esthéticienne, vous permettra de changer de coiffure mais également d’opter pour un changement de look en remplaçant la tête de votre avatar par celle de votre Mii.

A part la ville, d’autres ajouts mineurs apparaissent comme de nouvelles fêtes, un plus grand choix d’insectes et de poissons pour votre collection et de nouveaux meubles et objets.

Invitez vos amis dans votre ville!

Le mode online est toujours présent mais encore une fois pas assez développés. Mais c’est déjà largement suffisants!
Ainsi, plusieurs options s’offrent à vos amis pour venir visiter votre petit village. Soit ils utilisent les codes amis, la méthode classique pour le online de Nintendo. Trois de vos amis peuvent venir simultanément dans votre village. Soit ils utilisent leur DS, il suffit de transférer son personnage dans la DS hôte et de se connecter à la Wii de son amis, cette option n’est valable que pour un joueur et ne permet pas de rencontrer le propriétaire du village, mais juste de le visité. La nouveauté du mode online est l’apparition du chat vocal! Fini le clavier virtuel ou réel (compatible Wii), le Wii Speak permet de parler directement à son ami! Le micro capte tout son de la pièce et est plutôt sensible. C’est agréable de parler de vive voix à son ami plutôt que de taper sur son clavier.

Conclusion

Animal Crossing Let’s Go to the City aurait pu être LE grand jeu de Noël de Nintendo. Mais à trop vouloir garder les fans du soft, Nintendo n’a rien touché au jeu depuis la version DS. Le joueur se retrouve donc devant un copier/coller des meilleurs éléments des version GameCube et DS, sans doute par soucis de compatibilité pour la connectivité Wii et DS.

Animal Crossing offre quand même une expérience de jeu inédite pour ceux qui ne connaissent pas la série. Vivre dans un village où l’heure et les saisons se déroule en temps réel, aucun autre jeu ne le propose! On est toujours épaté devant la richesse incroyable du jeu et le nombre d’objets en tout genre à collectionner ce qui augmente la durée de vie!
De plus, le online est mis à l’honneur avec la possibilité d’inviter trois amis dans son village et surtout de pouvoir parler de vive voix avec eux grâce au Wii Speak.

Ceux qui possèdent la version DS seront déçus du manque de nouveautés ou alors voudront impérativement cette version pour justement jouer leurs partie sur Wii. Les autres adoreront cet univers pacifiste et tranquille! Quoiqu’il en soit, Animal Crossing reste une valeur sur de Nintendo!


NOTE: 14/20

Visits: 6

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *