DS : Interview de Ubisoft pour The Settlers par NOE

Ralf_Wirsing.jpg

C’est donc Ralf Wirsing, le directeur du développement de The Settlers ( Ubisoft ), qui répond aux question de Nintendo Of Europe sur le jeu. Quelques informations intéressantes sont à prendre en compte :

Pourquoi avez-vous choisi de faire un remake de The Settlers II pour la DS ?

Nous lisons souvent dans nos forums que Settlers II représente le véritable esprit de The Settlers, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire nos premiers pas dans le monde des consoles avec Settlers II. Nous pensons que la DS et The Settlers II font une très bonne équipe.

Quelles sont les caractéristiques de la DS les plus utilisées ?

Le principal objectif de Settlers, c’est de créer un camp immense en plaçant des bâtiments pour rassembler les ressources, en transportant ces ressources via des routes qui doivent elles-mêmes être créées, c’est pourquoi le stylet est largement mis à contribution.

Le jeu dispose aussi d’un certain nombre de vues, où le joueur peut voir l’action dans une fenêtre et les statistiques dans une autre fenêtre, donc évidemment, les deux écrans de la console peuvent être utilisés pour afficher toutes ces informations. Et nous avons décidé qu’il serait possible de changer à volonté l’affichage sur l’un ou l’autre des écrans et ce, à l’aide du stylet.

Y’aura-t-il une option multijoueurs ?

Le jeu en réseau local sans fil est sans conteste le point central et nous voulons également le rendre possible via Connexion Wi-Fi mais à vrai dire, c’est assez délicat. Notre objectif est de faire les deux mais je ne peux rien garantir.

Nous avons essayé de tester le mulijoueurs avec plus de deux joueurs, quatre ou six, mais cela dépend car c’est vraiment une question de tactiques. Nous avons étudié un mode coopératif dans lequel on pourrait jouer à plusieurs pour agrandir un territoire. Ce mode coopératif est possible mais il est toujours à l’étude.

Combien y’a-t-il de membres de l’équipe du jeu d’origine impliqués dans la version DS ?

C’est Alexander Christof qui s’occupe de la partie principale du développement. C’est un partenaire externe qui travaille de très près avec Blue Byte. Donc certaines choses sont effectuées chez Blue Byte tandis que l’encodage pur et dur est fait par Alexander. Il a travaillé sur The Settlers II en 1996, il a donc toute l’expérience du jeu et du code.

Est-ce que vous modifiez la version DS pour la rendre plus adaptée au jeu nomade ?

Nous sommes en train d’étudier la possibilité d’inclure une sorte de gameplay accéléré pour offrir plus de “fast fun”: de toutes petites cartes avec des bâtiments déjà placés par exemple, pour accélérer les choses. Mais c’est une chose que nous devons vraiment étudier de près car cela pourrait changer ou influencer le véritable esprit du jeu.

Prévoyez-vous de produire un jeu sur Wii ensuite ?

Je dirais que nous sommes ouverts à tout. Nous faisons nos premiers pas dans le secteur des consoles avec The Settlers DS. Si c’est un succès, et nous pensons que le jeu sera un vrai succès, il se peut qu’il y ait d’autres opportunités également. J’ai eu l’opportunité de jouer à la Wii à l’E3 et j’ai été vraiment fasciné mais il faut que nous pensions à un type de gameplay adapté à la Wii.

Comment décririez-vous rapidement la version DS ? Un jeu à la fois pour les fans du Settlers d’origine et pour les nouveaux joueurs ?

Je pense que pour les fans de la première heure, c’est un tout nouveau système que vous pouvez emmener où vous voulez, pas besoin d’un ordinateur portable. Pour les nouveaux fans de Settlers, du fait que vous ne contrôlez pas directement les personnages, c’est une expérience complètement différente. Je pense que nous pouvons vraiment élargir le public cible de la DS avec ce jeu.

Merci Ralf et bonne chance avec The Settlers DS !

Visits: 8

One thought on “DS : Interview de Ubisoft pour The Settlers par NOE

  1. > DS : Interview de Ubisoft pour The Settlers par NOE
    Si tous les modes multijoueurs sont dans la cartouche le jour de sa sortie, ce jeux va rester dans l’anthologie pendant un moment. Surtout si on peut jouer en mode coopératif et jusqu’à 6 joueurs ! (sans parler du multi joueur par internet)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *