Gormiti, les seigneurs de la nature – Test Wii

Gormiti est une licence de figurines lancée en 2005 en Italie. Elles se sont vendues à 100 millions d’exemplaires dans le monde. En découle un dessin animé connu de tous les petits garçons diffusé sur M6. Le succès est tellement fort qu’il faut se tenir au courant du phénomène pour ne pas passer pour les derniers des vieux lourds auprès des enfants ! Konami désormais l’adaptation en jeu vidéo sur Nintendo Wii et DS, les consoles idéales pour le jeune public. Le jeu vidéo Gormiti sera-t-il le cadeau idéal de noël aux côtés des figurines et des dvds de la série ? Voici notre test de la version Wii.

Scénario

Gormiti, les seigneurs de la nature sur Wii est un jeu d’action-aventure vous mettant au commande des jeunes héros Jessica, Nick, Lucas et Toby qui représentent les forces de la nature symbolisées par des cristaux colorés : l’eau, le forêt, la terre et l’air pour combattre le terrible Seigneur Magmion qui lui représente le feu.

Gameplay

Un des quatre personnages est tiré au sort sera le guide des trois autres durant la zone de jeu, il ne participe pas à l’action. La partie solo s’accompagne d’un mode à deux joueurs en coopération qui n’est pas accessoire car les joueurs devront s’entraider par leurs pouvoirs spécifiques, l’eau permet de traverser les passages immergés, la terre permet de casser les rocs, la forêt permet de diriger les plantes pour fabriquer des passages, l’air permet de voler, les personnages restants sont dirigés par l’intelligence artificielle de la console, mais vous pouvez passer de l’un à l’autre facilement. Vous dirigez votre perso en vue de côté naviguant de plateformes en plateformes pour débloquer les passages, tabasser les ennemis, jusqu’à la fin du niveau.

Les 5 zones d’environnement de jeu sont assez ouvertes tout en gardant un aspect assez directif qui permettra aux jeunes joueurs de ne pas s’égarer. Ces zones sont également constituées respectivement de décors d’eau, de l’air, de la forêt, de la terre et de feu. Elles contiennent chacune un grand nombre de sous niveaux utiles pour se recharger en cristaux, sphères et œufs magiques, sans compter les mini jeux débloquables et les vidéos cinématiques illustrant la progression de l’histoire.

Les ennemis devront être combattus avec des coups basiques, spéciaux ou des tirs d’énergie. Attention à votre barre de combo qui a tendance à se vider si vous ne l’utilisez pas. L’apparence et les pouvoirs des vilains sont également liés aux 5 éléments, les méchants représenteront la terre dans la zone correspondante, l’eau dans une autre, etc.

Maniabilité et jouabilité

Les contrôles sont simples et précis car destinés à de jeunes joueurs. Ils sont basés sur le nunchuck et la wiimote, mais sans exploiter les possibilités les plus complexes. Une seule pression du bouton C permet de passer d’un perso à l’autre. La difficulté est basique et vraiment bien adaptée à son public, on aurait apprécié un mode plus difficile pour retenir les joueurs plus âgés et donner un vrai challenge au mode 2 joueurs.

Graphismes

Les couleurs des décors sont vives et nombreuses. Les effets spéciaux des 5 éléments sont réussis. La modélisation des personnages respecte à la lettre celle du dessin animé, c’est excellent. Les cinématiques sont d’un haut niveau et raviront les fans. Un bémol sur les temps de chargement qui sont un peu trop fréquents.

Musique et son

Les musiques se font rares dans ce titre, mais sont d’un bon niveau. Ce sont généralement des thèmes par zones de jeu et par boss. Les sons nombreux et les voix 100% en français sont un bel effort, donnant un plus global au jeu, mais leur qualité d’enregistrement laisse parfois à désirer.

Bilan

Une dizaine d’heure de jeu, dans un univers respectant le dessin animé original, avec une aventure variée, riche et simple. Les bonus et quêtes secondaires sont abondants. Au prix de 40 euros avec une figurine, le rapport qualité est extrêmement bon ! Un incontournable pour les fans.

13/20

Visits: 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *