Harvest Moon : l’Archipel du Soleil – Test Nintendo DS

Il y a de nombreuses années, des îles de l’Archipel du Soleil ont été englouties lors d’un tremblement de terre. A vous de les faire remonter à la surface, tout en plantant des légumes et en soignant vos relations sociales. Au passage, vous pourrez, peut-être, trouver le grand amour.

Le petit dernier d’une longue lignée…

Harvest Moon, l’une des licences les plus appréciées des jeunes joueurs, est de retour sur Nintendo DS avec un nouvel épisode intitulé L’Archipel du Soleil. Les personnages de l’aventure précédente, l’Ile Sereine sont tous au rendez-vous et rejoints, dans cette mission inédite, par de nouveaux visages.
La série des Harvest Moon se base principalement sur la vie à la ferme. Les petits héros se lancent régulièrement dans des quêtes pour sauver ou rendre sa gloire passée à leur voisinage. Armés de pelles, de râteaux et autres bêches, ils cultivent fruits et légumes, travaillent à la mine, pêchent et soignent les animaux de la ferme.

Dans l’opus DS 2010, le joueur incarne une fille ou un garçon, au choix, qui doit réunir près d’une centaine de pierres solaires pour délivrer les îles englouties. Si, dans les volets précédents, la quête et les corvées étaient le plus souvent séparées, L’Archipel du Soleil change la donne. Les objets magiques peuvent être collectés de différentes manières et notamment, en effectuant les tâches quotidiennes de la ferme. Ainsi, jardiner sert l’histoire et permettra parfois de dénicher la cachette de certaines pierres. Cultiver et expédier des récoltes, offrir des cadeaux aux villageois, seront tout autant d’occasions de glaner quelques runes solaires.

Vous l’aurez compris. S’affairer aux travaux de la ferme ne pourra qu’être bénéfique. Jardiner, planter, retourner la terre, arroser et récolter le fruit de votre labeur rapporte de l’argent et bien plus. Non seulement les personnages peuvent améliorer leur ferme, acheter de nouveaux outils, de nouveaux équipements, de nouveaux animaux mais ils peuvent également compter sur leur travail pour nouer et approfondir leurs relations sociales. Qui sait si, au détour d’un cadeau, vous ne déroberez pas le coeur d’une jeune fille ? Ou d’un jeune garçon…
Mais souvenez-vous toujours qu’une amitié, un amour, n’est jamais acquis et qu’il faut s’acquitter de le célébrer et de le saluer chaque jour, comme n’importe quelle tâche de la ferme. Sans quoi, votre cote d’amour pourrait bien chuter.

Au fil des saisons…

L’aventure de Harvest Moon : L’Archipel du Soleil se déroule sur une année entière. Au fil des saisons, des cultures et de la progression dans le jeu, des contrées inconnues de l’île mais aussi de nouvelles îles sont mises à jour. La variété des environnements, des cultures, des animaux, la constante évolution du quotidien (même si les tâches restent globalement identiques) évitent de sombrer dans la monotonie. Ainsi chaque étendue de terre qui remonte à la surface attire de nouveaux habitants avec lesquels il est bon de lier amitié en. Et l’on se retrouve à voyager d’île en île, chacune d’entre elle ayant son propre thème graphique.
Dans cet univers coloré et graphiquement très kawaï, on découvre les beautés et spécificités de chaque île, de chaque habitation. Les personnages passent d’une humble maisonnette à un luxueux manoir et agrandissent leur ferme, la transformant en véritable domaine agricole où il est facile de se perdre. Heureusement, la carte du jeu permet de toujours savoir où se trouve nos adorables bonhommes. A condition évidemment que la map soit à jour, ce qui n’est pas toujours le cas.

Outre la forte corrélation entre la quête des pierres de soleil et les tâches quotidiennes de la ferme, Harvest Moon : L’Archipel du Soleil se distingue des épisodes précédents par sa jouabilité. Eh oui ! On peut désormais aussi bien jouer avec le stylet qu’avec le pad directionnel.

Conclusion

L’Archipel du Soleil est un opus fidèle à la tradition des Harvest Moon. Entre simulation de vie et RPG (via la quête des pierres solaires), il se démarque de ses aînés par la forte relation entre les tâches quotidiennes, les relations sociales et l’intrigue principale.
Dans un univers toujours aussi sympathique et coloré, les fans retrouveront immédiatement leurs repères tandis que les novices ne mettront pas longtemps à se sentir à l’aise, la multitude des tâches aidant.

Note : 15/20

Visits: 9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *