La Nintendo Switch est moins chère en France qu’ailleurs en Europe

La future console du géant japonais Nintendo est 10% moins chère en France qu’en Espagne par exemple.

2016 a été une année riche pour Nintendo avec le retour de sa console mythique NES Classic mini et l’annonce d’une nouvelle console de jeu portable : la Switch. Cette dernière sera commercialisée le 3 mars 2017 et est d’ores et déjà disponible à la précommande. Afin de savoir si le public européen faisait face à des inégalités au niveau du tarif, idealo, le comparateur de prix du groupe Axel Springer, a comparé les prix à la précommande et les a mis en relation avec le PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat.

LA FRANCE EN TÊTE DU MEILLEUR PRIX ET DE LA MEILLEURE AFFAIRE

Dans le cas de la Nintendo Switch, les Français qui ont accès aux meilleurs prix du marché avec des offres en précommande à partir de 299,00 €. Si les Italiens disposent d’une offre relativement comparable avec 0.99€ de plus, les Britanniques, Allemands, Autrichiens et Espagnols doivent débourser entre 25€ (Royaume-Uni) et 30€ (Espagne) de plus que les Français. Une très forte disparité des prix avec plus de 10% d’écart de prix entre le moins cher et le plus cher.

France : 299,00€
Italie : 299,99€ (+ 0,3%)
Royaume-Uni : 324,77€ (+ 8,6%)
Allemagne : 329,00€ (+ 10,0%)
Autriche : 329,00€ (+ 10,0%)
Espagne 329,90€ (+ 10,3%)

Mais aussi de la meilleure affaire en rapport au PIB par habitant

Nintendo Switch : une bonne affaire pour les Français, Allemands et Autrichiens… Si ces prix sont mis en parallèle du PIB par habitant de chaque pays, le premier et le dernier pays du classement restent identiques. C’est entre le 2e et le 5e que la hiérarchie varie énormément.

La France se place à nouveau en tête lorsque le prix est ajusté en fonction du PIB par habitant. Le podium est complété cette fois-ci par l’Allemagne et l’Autriche, pays dans lesquels le prix de la Nintendo Switch fait pourtant partie des plus élevés d’Europe. Le niveau économique de ces deux pays étant le plus élevé des pays pris en compte dans cette étude, le prix élevé s’en trouve compensé. L’achat de la Nintendo Switch demeure donc une bonne affaire en Autriche et en Allemagne. Les Italiens et les Espagnols à la traine En Italie, le constat est radicalement opposé. Le prix est peu élevé avec à peine 1€ de plus qu’en France. C’est le PIB par habitant, plus faible que la France, l’Allemagne et l’Autriche, qui rend la console du géant japonais beaucoup moins attractive. Les Italiens terminent tout de même devant les Espagnols qui occupent la 5ème place du classement du PIB et la 6èmeplace du classement du point de vue des prix. Ces résultats font de l’Espagne le pays le moins attractif d’Europe où se procurer la Nintendo Switch. Pour finir, le Royaume-Uni termine à la 4ème place du classement des « bonnes affaires ». Un fait surprenant lorsque l’on sait que les jeux vidéo sont généralement moins cher dans ce pays.

METHODOLOGIE DE L’ETUDE IDEALO.FR

* Prix le moins cher relevé le 7 février 2016 sur les plateformes française, italienne, britannique, allemande, autrichienne et espagnole du comparateur de prix idealo. Pour le Royaume-Uni, le prix en livres sterling a été converti en euros sur le site boursorama.com au taux de change en vigueur le 7 février 2017. ** Source : Fonds Monétaire International, données pour l’année 2013. *** Le classement de la meilleure affaire est basé sur un système de points reflétant le niveau économique et le prix de la Nintendo Switch pour chaque pays. Le pays dans lequel le prix est le plus bas reçoit 6 points, celui dans lequel le prix est le plus élevé se voit attribuer 1 point. Le pays bénéficiant du meilleur niveau économique reçoit 6 points tandis que celui qui est le moins bien placé niveau économique reçoit 1 point. Une fois les deux notes additionnées, le pays qui a engrangé le plus de points est celui dans lequel la Nintendo Switch est la meilleure affaire.

Visits: 10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *