Squids Odyssey – Test sur Nintendo Wii U eShop

squids_odyssey_wiiu_town.jpg

L’empire du jeu vidéo est rempli de bouleversements. Parmi les jeux AAA des grosses boîtes, qui subissent parfois un flop, et les jeux plus « simples » de studios indépendants qui cartonnent, les gamers que nous sommes attendent toujours la perle qui comblera nos désirs. En l’occurrence, c’est vers le studio français The Game Bakers que nous allons nous tourner pour découvrir ensemble un titre haut en couleurs, à savoir Squids Odyssey. Disponible en exclusivité sur Wii U, pour l’instant, le jeu nous propose un voyage sous-marin sous forme de RPG tactique (au tout par tour). Allez hop ! Mettez donc votre scaphandre et en route pour les profondeurs.

Pour la petite histoire, The Game Bakers est composé d’anciens membres ayant déjà travaillés sur des grosses productions, dont un certain nombre estampillé « Tom Clancy’s », entre autre. Le studio basé à Montpellier et Lyon est donc bien paré pour débuter notre exploration des fonds marins. Et qui dit fonds marins, dit belles et moins belles bébêtes. Heureusement, ce sont les calamars gentils et mignons qui seront sous votre contrôle. Une marée noire approche et amène son lot de vilains crabes et vilains sébastes complètement transformés par cette vague noire destructrice. Vous l’aurez compris, le but sera de limiter les dégâts et sauver les survivants, et bien sûr vous défaire des ennemis qui vous barrent la route. L’histoire n’est pas des plus complexes mais est très bien scénarisée avec des petites phases de dialogues entre les différents personnages que vous croiserez, amis comme ennemis, mêlant habilement humour et moralité.

Les premiers pas, sous forme de didacticiel, sont faciles à prendre en main. Au travers d’un décor chatoyant de couleurs et détaillé, vous lancez votre calamar comme un élastique, en inclinant le joystick gauche plus ou moins fort dans la direction opposée de celle où vous désirez aller, et lâchez pour qu’il soit propulsé. Ainsi, vous devez toucher des coquillages pour y trouver des objets ou autres perles, la monnaie du jeu, et bien sûr combattre les ennemis. Ici, il suffit de les toucher mais pas n’importe comment. Plus votre lancé est puissant, plus les dégâts seront conséquents. Cependant, les bulles d’énergie (en plus de la barre de vie) s’épuisent quand vous lancez le squid (qui veut dire calamar en anglais). Pensez donc à bien jauger la situation pour ne pas vous retrouver face à un ou plusieurs ennemis sans pouvoir attaquer faute d’énergie. Outre des objets bonus à récolter sur la map (des sushis pour booster vos lancés, ou un cocktail pour régénérer votre énergie), il existe quand même des techniques spéciales très utiles suivant la classe de votre calmar, comme par exemple un tir de loin pour un tireur, ou une attaque circulaire sur tous les ennemis aux alentours pour le guerrier.

squids_odyssey_wiiu_town.jpg

Hein ? Quoi ? Tireur ? Guerrier ? Kézako ? Oui oui, nous avons là un RPG, donc plusieurs classes sont disponibles à savoir éclaireur, guerrier, tireur et guérisseur. Chacun dispose donc d’une compétence spéciale, tireur et guerrier étant déjà expliquées plus haut. Pour les éclaireurs, il s’agit du pouvoir de projection qui permet, une fois en fin de lancé, de se projeter à nouveau dans la direction souhaitée. En ce qui concerne les guérisseurs… ils soignent. Vous le saviez déjà ? Ha bon… En tout ce seront 15 squids qui pourront être découverts, votre équipe se composant de 4 maximum. A vous de recruter les bons en fonction de la situation. Alors bien évidemment, dans tout bon RPG on fait évoluer ses persos. C’est le cas ici sauf qu’il n’y a pas d’expérience acquise en tuant des monstres ou accomplissant des quêtes. Pendant votre aventure, vous trouverez des coffres ou autres coquillages qui dévoileront leur trésor. Parfois vous pourrez dénicher des objets qui se débloqueront dans la boutique, pour équiper vos squids et leur offrir plus de points d’aptitude. Parfois ce seront des perles, pour acheter les objets débloqués ou faire évoluer (de niveau) les petits protagonistes. On achète donc tout en échange de perles, la monnaie très précieuse de Squids Odyssey. Heureusement, les perles s’acquièrent assez facilement et il est même possible de recommencer les différents niveaux pour réussir à obtenir des étoiles qui rapportent des perles. S’il y a une étoile cachée dans chaque niveau, il est possible d’en obtenir deux autres, si aucun de vos squids n’est mort, et si vous avez réussi endéans un nombre de tour exigé.

Vous l’aurez donc compris, Squids Odyssey est un titre qui reprend aux RPG les principaux mécanismes d’évolution des personnages, et de bien belle manière. Ici sur Wii U, le gamepad n’est pas forcément indispensable. Utile surtout dans les menus, il sera plus utile si vous préférez jouer avec l’écran du pad pour laisser le téléviseur libre pour les autres. Le soft proposé par The Game Bakers tient la route aussi par son ambiance sonore et ses graphismes colorés et bien rendus. S’il faudra environ 3 à 4 heures pour boucler en ligne droite le premier monde, il en faudra bien plus pour obtenir toutes les étoiles bonus de chaque niveau. Mais ça ne s’arrête pas là, puisque 7 autres mondes sont à déverrouiller, avec des titres tous aussi marrant que les autres du genre Red Squids Redemption pour ne citer que lui.

Nos développeurs boulangers (le jeu de mots était facile oui…) apportent donc de la fraîcheur avec Squids Odyssey. Un gameplay attrayant, un univers particulier, qui sort de l’ordinaire, un humour omniprésent, des personnages attachants, voilà toute une série de points positifs à souligner. Loin d’être une superproduction vidéoludique, Squids Odyssey, proposé à 12,99€, étoffe le catalogue eShop d’un soft à essayer absolument. De cette aventure abyssale découle une perle à ne pas manquer…

Note globale : 17/20

Visits: 9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *